« M. Guy-Dominique Kennel attire l’attention de Mme la ministre du travail sur les difficultés que rencontrent les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration depuis une note du 2 mars 2018 de la direction générale du travail prévoyant l’interdiction, pour des mineurs de moins de 16 ans, d’être employés ou accueillis dans les débits de boissons à consommer sur place et d’y servir des boissons alcoolisées. Ainsi, que l’établissement soit pourvu d’une « licence restreinte », d’une « petite licence restaurant » ou d’une « licence restaurant », il n’est pas autorisé à engager un jeune de moins de 16 ans en apprentissage « salle » et il ne peut pas non plus recevoir un stagiaire de lycée hôtelier, quel que soit le poste d’affectation. Pourtant, de nombreux jeunes quittant la 3ème pour se diriger vers un apprentissage ont moins de 16 ans. De plus, cette disposition semble aller à l’encontre du développement de la formation par alternance dans une branche très sollicitée, ce qui suscite l’inquiétude de parents et d’enfants pour la rentrée prochaine. Il lui demande donc d’intervenir afin que ne soient pas découragés des centaines de jeunes par région ayant un projet professionnel et une volonté d’apprendre. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *