A droite, le sénateur LR du Bas-Rhin, Guy-Dominique Kennel, auteur de l’amendement adopté en commission, emploie des mots plus forts encore (voir la vidéo ci-dessous) : « Monsieur le ministre, au lieu d’une mise à mort sur deux ans, vous proposez une mise à mort sur trois ans ! Franchement, c’est déplorable » Il continue sa diatribe :

« Je m’étonne que vous souhaitiez la mort de ces jardins d’enfants, qui depuis un siècle font un travail formidable. (…) Ils sont prêts à accepter un certain nombre de conditions. (…) Mais de grâce, laissez-les vivre ! »

 

A lire:

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/loi-ecole-le-senat-vole-au-secours-des-jardins-d-enfants-141165?fbclid=IwAR3N9Rx7O1lsbMU6g5M8Mj-nJEjLl9cu7gIWnHn-XvVYR0I6t-Ju2lgrYsI

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *