Né le 14 avril 1952 à Strasbourg, Guy-Dominique KENNEL est depuis 2014 Sénateur du Bas-Rhin.

Passionné de littérature moderne, il s’oriente après son Master en Lettres Modernes vers l’Education Nationale et devient successivement Directeur du Centre de formation « André Siegfried » à Haguenau en 1976 puis Inspecteur de l’Education Nationale spécialisé dans la pédagogie de l’alternance et de l’apprentissage en 1986.

Très attaché au développement de son territoire, il décide de s’engager dans la vie publique en devenant Conseiller municipal de Preuschdorf dès 1983, puis Maire de sa commune en 1989. Poursuivant cet engagement, Guy-Dominique KENNEL se présente aux élections cantonales en 1992 et devient Conseiller Général du Canton de Woerth. Fervent partisan de la coopération intercommunale, il exerce parallèlement la fonction de Vice-président de la Communauté de Communes de Sauer-Pechelbronn de 1989 à 2008.

Au Conseil Général, ses acquis professionnels sont rapidement mis à profit puisqu’il occupe successivement les fonctions de Président de la Commission de l’Education puis de vice-président en charge de cette compétence. Il est également à l’origine du Vaisseau, Centre de découverte des sciences et des techniques pour les jeunes à Strasbourg qui accueille 170 000 visiteurs par an.

En 2008, il accède à la présidence du Conseil Général du Bas-Rhin et, pour se consacrer entièrement à ce nouveau mandat, il quitte ses fonctions de Maire de Preuschdorf et de Vice-Président de la Communauté de Communes de Sauer-Pechelbronn.

Elu à la tête de l’exécutif départemental dans un contexte de crise économique et financière, Guy-Dominique KENNEL va mettre en œuvre des politiques publiques fortes et stratégiques pour répondre au mieux aux compétences obligatoires mais aussi volontaristes du Conseil Départemental. Dans ce contexte particulier et pour préparer l’avenir, Guy-Dominique KENNEL initie la démarche « Innovation pour l’autonomie » afin de répondre aux défis des enjeux démographiques et du vieillissement croissant de la population.

Impliqué dans l’animation et la gestion des territoires, Guy-Dominique KENNEL a par ailleurs orienté sa collectivité dans une démarche progressive de territorialisation afin de rapprocher les élus et l’administration départementale des citoyens et ainsi gagner en efficacité grâce à une proximité renforcée.

Son dévouement au Bas-Rhin et à l’Alsace et son attention particulière aux politiques sociales ont valu à Guy Dominique KENNEL ses distinctions de Chevalier de la Légion d’Honneur, Chevalier d’Ordre National du Mérite et Officier des Palmes Académiques.

Connu pour son authenticité, Guy-Dominique KENNEL s’est totalement investi dans une ambition forte pour l’Alsace.

En 2014, tête de liste aux Sénatoriales il est élu le 28 septembre Sénateur du Bas-Rhin. Membre de la commission permanente Culture, éducation et communication, il est également élu en 2017 au côté de Gérard Larcher Secrétaire au sein du Bureau du Sénat.

Soucieux des enjeux économiques territoriaux, il intègre la délégation sénatoriale aux entreprises et apporte ainsi toutes son expertise et son expérience sur le développement et l’attractivité d’un territoire tel que celui du Bas-Rhin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *